Lucas Beaufort

Depuis sa création, Apnée aime aller à la rencontre d’artistes engagés. 

Cette année, nous sommes heureux de collaborer avec Lucas Beaufort, artiste inclassable, ouvert sur le monde et les humains. Né à Cannes, passionné de skate, Lucas a commencé à dessiner tardivement à 26 ans et n’a plus lâché son crayon. 

Pour Apnée, il s’est inspiré de sa dernière œuvre: "Under the Sea" et a créé un imprimé pop et graphique. A l’occasion de la sortie de notre collaboration, nous avons rejoint Lucas à Etretat pour une performance live en haut des falaises. Epoustouflant c’est le mot pour décrire ce moment. 
Magnifique, celui pour décrire le maillot de bain Apnée x Lucas en édition limitée.

 

Quel a été ton premier contact avec la mer ? As-tu un souvenir avec l’eau à nous raconter ?

Je suis né à Cannes, j’ai passé toute ma tendre enfance au bord de la Méditerranée.
Je passais mes journées à faire trempette et fabriquer des châteaux de sables.


 Quelle place tient l’océan dans ta vie ?

Mon art m’a permis de voyager et donc de gouter à tous les océans. J’ai une préférence pour l’océan pacifique car je vais souvent en Californie.
Peux-tu nous raconter un peu tes débuts ?

J’ai commencé la peinture sur le tard, sans but précis, juste l’envie de me vider la tête.
Tout s’est enchaîné très vite et je me suis retrouvé à voyager dans le monde entier pour peindre.


D’où t’est venue cette fascination pour ces petits personnages ?

Gus Gus est un personnage qui sommeillait au fond de moi depuis toujours.
Il a pris forme suite à mon voyage au Caire en 2018. Ce voyage était une révélation car il a fait naître mon personnage mi-homme, mi-oiseau, inspiré des hiéroglyphes.
Est-ce que tu saurais nous décrire la sensation qui t’anime quand tu peins

Je me transforme littéralement, c’est viscéral.


À quoi ressemble une de tes journées type ?

Toutes mes journées sont différentes les unes des autres, c’est la vie d’artiste.


As-tu un petit geste facile pour la planète à recommander à nos lecteurs ?

Je ramasse tout ce que je vois par terre, c’est plus fort que moi je ne peux pas faire semblant. Je dis souvent : « si tu le vois c’est comme si c’était à toi »
Quels sont tes projets pour l’avenir ? As-tu un rêve pour la planète ?

J’ai des projets de rassemblements. Je lance le Art Camp http://the-lbproject.com/ cet été qui va réunir des artistes de tous bords. On va partager des moments forts sous le signe de la créativité. Mon rêve pour la planète c’est justement de rassembler des artistes du monde entier et sensibiliser autour de ces petits gestes du quotidien.


- Deux questions un peu plus personnelles:

De quoi es tu fier en te couchant le soir?

Joker

Et si c’était à refaire, que ferais-tu différemment ?

Joker

@lucas_beaufort